Les 13 lipsyncs iconiques de « RuPaul’s Drag Race »

C’est l’été, aucune saison de Drag Race n’est diffusée, c’est donc le moment idéal de réviser ses classiques avec notre sélection de 13 lipsyncs iconiques.

1/ Tatianna et Alyssa Edwards, Shut up and drive

La chose fait assez consensus parmi les fans de Drag Race: All Stars 2 est la meilleure saison de l’émission. Casting de rêve (Alaska, Katya, Alyssa Edwards, Detox, pour le citer qu’elles), moments cultes à foison et lipsyncs légendaires, dont celui qui oppose Tatianna et Alyssa Edwards sur ce titre de Rihanna. Toutes deux en blondes, l’une en blanc et l’autre en noir, une énergie au maximum, deux performances complémentaires: Tatianna et Alyssa entrent dans la légende et, bien sûr, aucune des deux n’est éliminée.

2/ Sasha Velour et Shea Coulée, So Emotional

Lors de la saison 9, RuPaul change le format de l’épisode final: les quatre queens restantes devront s’affronter lors de lipsyncs pour déterminer qui sera la vainqueure. Une décision qui a du sens, après tout le lipsync, c’est le métier de base des drag-queens. Ce que RuPaul n’avait peut-être pas prévu, c’est que Sasha Levour tuerait le game d’entrée de jeu. Après l’incroyable performance de la new yorkaise sur So Emotional de Whitney Houston, où elle bat à plate couture Shea Coulée, qui était pourtant la favorite de la saison, aucun lipsync de finale n’a été à la hauteur.

3/ Jinkx Monsoon et Detox, Malambo n°1

C’est sans doute ce lipsync (avec sa victoire au Snatch Game) qui a permis à Jinkx Monsoon de remporter la saison 5. Jusqu’ici bonne candidate mais parfois un peu brouillon, elle explose littéralement en battant Detox, une queen pourtant réputée pour ses lipsyncs, avec une performance drôlissime sur une chanson pas évidente.

4/ Katya et Kennedy Davenport, Roar

Katya est sans doute l’une des meilleures lipsynceuses de Drag Race — on aurait pu mettre tous ses lipsyncs ici — et pourtant Kennedy Davenport parvient à remporter leur bataille lors de la saison 7, en y mettant toute son énergie. Le cri de Violet Chachki à l’issue de la performance dit tout sur la qualité de leur performance.

5/ Dida Ritz et The Princess, This Will Be

« J’ai Natalie Cole en face de moi et je ne veux pas qu’elle se dise « cette drag-queen a fait n’importe quoi avec ma chanson » », confie Dida Ritz dans l’émission. Mission accomplie pour cette queen de la saison 6, dont l’énergie et les jambes interminables emportent tout sur leur passage: Natalie Cole, décédée depuis, a l’air de passer le meilleur moment de sa vie. Ce lipsync a d’ailleurs longtemps été considéré comme le meilleur de Drag Race avant qu’Alyssa Edwards et Tatianna ne le détrônent.

6/ Ben Delacrème et Aja, Anaconda

C’est le tout premier lipsync de All Stars 3. Face à n’importe qui d’autre, Aja, une redoutable danseuse, aurait sans doute gagné. Mais Ben Delacrème profite de la chanson pour montrer que la bonne candidate de la saison 6 est désormais devenue une tueuse. Son interprétation comique d’Anaconda fait littéralement pleurer de rire RuPaul et Michelle Visage. Ce qui n’est pas rien. Son auto-élimination au cours de la saison, qu’elle aurait pu remporter haut la main, reste l’un des plus gros gâchis de l’émission.

7/ Yvie Oddly et Brooke Lynn Hytes, Sorry not sorry

Par un hasard qui a dû ravir les producteurs de l’émission, les deux grandes favorites de la saison 11 ont eu un coup de mou en même temps (lors du Snatch Game). Elle se sont donc retrouvées à devoir défendre leur place de l’émission lors d’un lipsync qui ressemble à une finale avant l’heure. Sur cette chanson de Demi Lovato, elles donnent tout et sont sauvées toutes les deux, au grand dam de Silky Nutmeg Ganache qui espérait être débarrassée d’Yvie, sa grande rivale. Après la diffusion de l’émission, Tatianna a tweeté que ce lipsync surpassait sans doute Shut Up and Drive. C’est dire.

8/ Manila Luzon et Delta Work, MacArthur Park

Alternant grimaces et poses de diva, Manila interprète avec humour et émotion cette chanson inoubliable de Donna Summer lors de la saison 3. L’un des premiers lipsyncs légendaire de Drag Race.

9/ Raven et Jujubee, Dancing on my own

Emotion feinte ou non? Le débat divise encore les fans plusieurs années après la diffusion de ce lipsync dans le tout premier All Stars. Lors de cette édition, les candidates évoluaient en équipe. Pour déterminer celle qui formera le Top 3 avec Shannel et Chad Michaels, Jujubee et Raven, qui étaient jusqu’ici ensemble, doivent s’affronter sur l’hymne de Robyn, Dancing on my own. Une chanson déjà émouvante sur laquelle les deux queens jouent à fond la carte de leur émotion. Que ce soit un peu surjoué ou non importe peu (après tout, ce sont des drag-queens, l’exagération est la base du métier), on pleure à chaudes larmes.

10/ Joslyn Fox et Laganja Estranja, Stupid Girl

La chanson de Pink, l’attitude bitchy de Joslyn Fox, qui joue habituellement à la nunuche, le double saut+grand-écart en même temps forment les ingrédients d’un lipsync inoubliable.

11/ Chi Chi Devayne et Thorgy Thor, And I am telling you

Rarement lipsync aura autant donné la chair de poule. Chi Chi insuffle toute sa passion dans son interprétation du tube de Dreamgirls. Cerise sur le gâteau: au moment clé de la chanson, son collier de perles se brise, ce qui rajoute une couche de théâtralité supplémentaire.

12/ Latrice Royale et Kenya Michaels, Natural Woman

C’est sans doute le seul lipsync où l’une des candidates ne bouge pas d’un pouce sur la scène. Latrice laisse juste parler l’émotion sur la chanson d’Aretha Franklin. Pas besoin d’en faire plus. A côté, Kenya Michaels, qui donne l’impression de danser sur un remix dance, ressemble à d’un moustique dont on n’arrive pas à se débarrasser.

13/ Monét X Change et Dusty Ray Bottoms, Pound the Alarm

Monét X Change est ce qu’on appelle une lipsync assassin: non seulement elle sait danser (contrairement à son opposante de lipsync), mais à chaque parole correspond un geste ou une attitude. Avec cette performance hystérique de la saison 10 (le faux grand-écart, puis le vrai sont deux moments de génie), elle montre qu’elle n’a pas volé son futur titre de All Stars.

Comments are closed.