Un match de foot interrompu en raison de chants homophobes

C’est une première dans un stade de foot en France. L’arbitre du match de Ligue opposant Le Mans à Nancy hier vendredi 16 août a interrompu le jeu pendant quelques minutes en raison d’un chant homophobe lancé par des supporters nancéens.

Ceux-ci s’en prenaient à la Ligue de Football Professionnel en criant « La Ligue, on t’encule ».

La ministre des sports, Roxana Maracineanu, s’est félicitée de la décision de l’arbitre.

En mars dernier, la ministre s’était déjà exprimée sur le sujet.  « Ce n’est pas parce qu’elles sont anciennes que ces pratiques doivent perdurer. Les insultes, homophobes notamment, sont interdites par la loi et elles seraient tolérables dans les stades? », avait-elle écrit sur Twitter.

La dirigeante de la Ligue Professionnelle de Football, Nathalie du Boy de La Tour, avait tempéré en estimant qu’il s’agissait de « folklore ».

Après le match d’hier soir, les dirigeants des deux clubs ont condamné l’homophobie dans les stades, comme le montre le reportage de France 3 ci-dessous.

Comments are closed.